Comprendre les logiciels libres

  En parler sur le forum

Définition, avantages et alternatives - Par Vincent.



Les logiciels libres sont des programmes informatiques dont le code source est disponible gratuitement et peut être utilisé, modifié et redistribué par n'importe qui. Contrairement aux logiciels propriétaires, qui sont souvent vendus avec des restrictions quant à leur utilisation, les logiciels libres sont disponibles à quiconque souhaite les utiliser.
L'histoire des logiciels libres remonte aux années 1980, lorsque Richard Stallman, un programmeur et activiste informatique, a fondé le mouvement du logiciel libre. Il était mécontent de la façon dont les programmes étaient distribués et contrôlés, et il voulait créer un système où le code source serait disponible pour que les utilisateurs puissent le modifier et l'améliorer eux-mêmes.
Le mouvement du logiciel libre a conduit à la création de la Free Software Foundation (FSF) en 1985. La FSF est une organisation à but non lucratif qui promeut les logiciels libres et défend les droits des utilisateurs. Elle a également développé la licence GNU General Public License (GPL), qui est une licence de logiciel libre largement utilisée.
Les logiciels libres sont souvent associés au système d'exploitation Linux, qui est un système d'exploitation open source. Linux est gratuit, modifiable et peut être distribué librement. Il existe également des milliers d'applications open source disponibles pour Linux, qui peuvent être téléchargées gratuitement et modifiées pour répondre aux besoins spécifiques de l'utilisateur.

Les avantages des logiciels libres sont nombreux. Tout d'abord, ils sont souvent moins chers que les logiciels propriétaires, car ils ne sont pas vendus avec des licences coûteuses. Les utilisateurs peuvent également modifier le code source pour répondre à leurs besoins spécifiques, ce qui n'est pas possible avec les logiciels propriétaires.
En outre, les logiciels libres sont souvent plus stables et plus fiables que les logiciels propriétaires, car ils sont souvent développés et testés par une communauté de développeurs passionnés. Les mises à jour et les correctifs sont également souvent disponibles plus rapidement avec les logiciels libres, car les développeurs sont encouragés à travailler ensemble pour résoudre les problèmes.
Il y a cependant des inconvénients à l'utilisation de logiciels libres. Tout d'abord, il peut être difficile de trouver des solutions pour les problèmes techniques, car il n'y a pas toujours un support technique disponible. En outre, les logiciels libres peuvent manquer de certaines fonctionnalités par rapport aux logiciels propriétaires, car ils ne sont pas développés par des entreprises qui ont des ressources financières considérables.
Les logiciels libres peuvent avoir une courbe d'apprentissage plus raide que les logiciels propriétaires, car ils peuvent être plus complexes à utiliser et à installer.
Malgré ces quelques inconvénients, les logiciels libres sont de plus en plus populaires dans le monde. De nombreuses grandes entreprises, notamment Google, Facebook et Amazon, utilisent des logiciels libres pour leurs opérations. Les gouvernements du monde entier encouragent également l'utilisation de logiciels libres, car ils sont souvent plus sûrs et plus fiables que les logiciels propriétaires.


Et l'avenir du logiciel libre ?

L'avenir du logiciel libre est prometteur, car il continue de gagner en popularité et en utilisation dans le monde entier. Les avantages des logiciels libres, tels que la flexibilité, la personnalisation, la sécurité et les coûts réduits, sont de plus en plus reconnus et appréciés par les utilisateurs.

Voici quelques tendances qui pourraient façonner l'avenir du logiciel libre :
Croissance du marché : Le marché du logiciel libre devrait continuer de croître, car de plus en plus d'entreprises, de gouvernements et d'organisations sans but lucratif cherchent des alternatives aux logiciels propriétaires coûteux. De plus, la demande croissante de logiciels open source dans les domaines de l'Internet des objets, de l'intelligence artificielle et du cloud computing devrait stimuler la croissance du marché.
Collaboration accrue : Les communautés de développement de logiciels libres devraient continuer de se développer et de collaborer sur des projets communs. Cette collaboration peut aboutir à la création de logiciels libres plus sophistiqués et plus fiables, ainsi qu'à une meilleure utilisation des ressources.
Utilisation accrue dans les organisations gouvernementales : Les gouvernements du monde entier encouragent de plus en plus l'utilisation de logiciels libres dans les administrations publiques, car ils sont souvent moins coûteux et plus sécurisés que les logiciels propriétaires. Les organisations sans but lucratif, les écoles et les universités adoptent également de plus en plus les logiciels libres pour des raisons similaires.
Innovation continue : Les logiciels libres encouragent l'innovation, car les développeurs peuvent modifier le code source pour créer de nouvelles fonctionnalités ou résoudre des problèmes spécifiques. Cette culture de l'innovation devrait se poursuivre et conduire à des progrès dans de nombreux domaines, tels que la technologie, la science et la santé.
Émergence de nouvelles licences : Les licences de logiciels libres existantes, telles que la GNU GPL, sont bien établies, mais il est possible que de nouvelles licences de logiciels libres émergent à mesure que les besoins des développeurs et des utilisateurs évoluent.

En fin de compte, l'avenir du logiciel libre dépendra de la manière dont il sera utilisé et développé par les communautés de développeurs et d'utilisateurs. Cependant, compte tenu de ses avantages et de sa popularité croissante, il est probable que le logiciel libre continuera de jouer un rôle important dans le monde de l'informatique et de la technologie à l'avenir.


Imaginons une technologie de l'information basée uniquement sur les logiciels libres

Il est tout à fait possible d'imaginer une technologie de l'information entièrement basée sur des logiciels libres. En fait, de nombreuses organisations ont déjà adopté des logiciels libres pour leurs infrastructures informatiques et ont réussi à fonctionner efficacement sans utiliser de logiciels propriétaires.
La philosophie du logiciel libre repose sur le partage et la collaboration, et elle encourage la communauté de développeurs et d'utilisateurs à contribuer à l'amélioration continue des logiciels. De plus, les logiciels libres sont souvent disponibles gratuitement ou à un coût inférieur à celui des logiciels propriétaires, ce qui peut réduire considérablement les coûts d'acquisition et de maintenance pour les organisations.
Aujourd'hui, il existe une grande variété de logiciels libres disponibles pour presque toutes les fonctions informatiques, allant des systèmes d'exploitation aux logiciels de gestion de base de données en passant par les suites bureautiques. Ces logiciels sont souvent utilisés par des organisations de toutes tailles, y compris des entreprises, des gouvernements, des universités et des organisations sans but lucratif.
Bien que l'adoption de logiciels libres puisse nécessiter des efforts de formation et de migration pour les utilisateurs et les administrateurs, il est tout à fait possible de créer une infrastructure informatique entièrement basée sur des logiciels libres et de la gérer avec succès. En fait, de nombreux exemples montrent que les logiciels libres peuvent être tout aussi performants et fiables que les logiciels propriétaires, voire plus performants et plus fiables dans certains cas.
Les logiciels libres offrent des avantages tels que la flexibilité, la personnalisation, la sécurité et les coûts réduits, ce qui en fait une alternative attrayante aux logiciels propriétaires à la fois pour les organisations de toutes tailles mais aussi pour les particuliers.


Les alternatives aux logiciels propriétaires

Il existe plusieurs alternatives aux logiciels propriétaires, dont les logiciels libres, les logiciels open source, les logiciels gratuits et les logiciels en ligne.
Logiciels libres : Les logiciels libres sont des programmes informatiques dont le code source est disponible gratuitement et que tout le monde peut modifier et distribuer. Les logiciels libres sont souvent accompagnés d'une licence qui garantit que les utilisateurs peuvent utiliser, modifier et redistribuer le logiciel sans restriction.
Logiciels open source : Les logiciels open source sont similaires aux logiciels libres, sauf qu'ils peuvent inclure des restrictions supplémentaires sur la redistribution du code source. Les licences open source garantissent que le code source du logiciel est accessible aux utilisateurs, mais certaines licences peuvent imposer des restrictions sur la redistribution du code source.
Logiciels gratuits : Les logiciels gratuits sont des programmes informatiques que les utilisateurs peuvent utiliser sans frais, mais dont le code source n'est pas nécessairement disponible. Les logiciels gratuits peuvent être distribués sous forme de version d'essai ou de freeware, mais certains logiciels gratuits peuvent inclure des publicités ou des limitations d'utilisation.
Logiciels en ligne : Les logiciels en ligne, également appelés logiciels basés sur le cloud, sont des programmes informatiques qui s'exécutent sur des serveurs distants plutôt que sur l'ordinateur de l'utilisateur. Les logiciels en ligne sont accessibles via une connexion Internet, et les utilisateurs peuvent généralement utiliser les fonctionnalités de base gratuitement. Les logiciels en ligne peuvent inclure des options d'abonnement ou de paiement pour accéder à des fonctionnalités avancées.

Chacune de ces alternatives présente des avantages et des inconvénients en termes de coûts, de fonctionnalités, de personnalisation et de sécurité. Les logiciels libres et open source offrent généralement plus de liberté et de personnalisation, tandis que les logiciels en ligne peuvent offrir plus de commodité et de mobilité. Les utilisateurs doivent donc choisir l'alternative qui convient le mieux à leurs besoins et à leurs contraintes.

Il existe plusieurs logiciels libres qui peuvent remplacer les principaux logiciels propriétaires dans différents domaines. Voici quelques exemples :
Système d'exploitation : Le système d'exploitation Windows de Microsoft peut être remplacé par Linux ou FreeBSD. Linux est un système d'exploitation open source qui offre une grande variété de distributions, notamment Ubuntu, Debian, Fedora et CentOS. FreeBSD est également un système d'exploitation open source qui est particulièrement populaire pour les serveurs.
Suite bureautique : La suite bureautique Microsoft Office peut être remplacée par LibreOffice ou OpenOffice. Ces deux suites bureautiques sont des alternatives libres et gratuites à Microsoft Office et offrent des fonctionnalités similaires pour la création de documents, de feuilles de calcul et de présentations.
Navigateur Web : Le navigateur Web Internet Explorer de Microsoft peut être remplacé par Mozilla Firefox ou Google Chrome. Mozilla Firefox est un navigateur open source développé par la fondation Mozilla, tandis que Google Chrome est un navigateur open source développé par Google.
Logiciel de messagerie électronique : Le logiciel de messagerie électronique Microsoft Outlook peut être remplacé par Mozilla Thunderbird. Thunderbird est un client de messagerie open source développé par Mozilla, qui offre des fonctionnalités similaires à Outlook.
Logiciel de retouche d'images : Le logiciel de retouche d'images Adobe Photoshop peut être remplacé par GIMP. GIMP est un programme de retouche d'images open source qui offre des fonctionnalités similaires à Photoshop.
Logiciel de gestion de base de données : Le logiciel de gestion de base de données Microsoft SQL Server peut être remplacé par MySQL ou PostgreSQL. MySQL et PostgreSQL sont des systèmes de gestion de bases de données open source qui offrent des fonctionnalités similaires à SQL Server.
Logiciel de virtualisation : Le logiciel de virtualisation VMware peut être remplacé par VirtualBox. VirtualBox est un logiciel de virtualisation open source qui permet aux utilisateurs d'exécuter plusieurs systèmes d'exploitation sur une seule machine.

Chaque logiciel libre a ses propres caractéristiques et fonctionnalités, et qu'il peut y avoir des différences significatives entre les logiciels propriétaires et les logiciels libres. Les utilisateurs doivent donc choisir le logiciel qui convient le mieux à leurs besoins et à leur budget.


La jungle des licences

Il existe plusieurs licences de logiciels libres, chacune ayant ses propres termes et conditions. Cependant, toutes les licences de logiciels libres ont en commun la liberté pour les utilisateurs de :
- exécuter le logiciel à des fins quelconques ;
- étudier le code source du logiciel ;
- modifier le code source du logiciel ;
- distribuer des copies modifiées du logiciel.

Voici quelques-unes des licences de logiciels libres les plus courantes :
Licence publique générale GNU (GPL) : La licence GPL est l'une des licences de logiciels libres les plus populaires. Elle est utilisée pour de nombreux logiciels libres, notamment le système d'exploitation Linux et la suite bureautique LibreOffice. La GPL permet aux utilisateurs de modifier et de redistribuer le logiciel sous les mêmes termes de licence. Elle stipule également que tout logiciel dérivé doit être publié sous la même licence.
Licence MIT : La licence MIT est une licence de logiciel libre permissive qui permet aux utilisateurs de modifier, de distribuer et de vendre le logiciel sans restriction. La licence MIT ne contient pas de clauses virales, ce qui signifie que les utilisateurs peuvent combiner le logiciel avec d'autres logiciels sous des licences différentes.
Licence Apache : La licence Apache est une licence de logiciel libre permissive qui permet aux utilisateurs de modifier, de distribuer et de vendre le logiciel sous des conditions spécifiques. La licence Apache est souvent utilisée pour les projets de logiciels open source qui sont destinés à être utilisés dans des environnements commerciaux.
Licence BSD : La licence BSD est une licence de logiciel libre permissive qui permet aux utilisateurs de modifier et de redistribuer le logiciel sans restriction. La licence BSD ne contient pas de clauses virales, ce qui signifie que les utilisateurs peuvent combiner le logiciel avec d'autres logiciels sous des licences différentes.
Licence Mozilla Public License (MPL) : La licence MPL est une licence de logiciel libre qui permet aux utilisateurs de modifier et de redistribuer le logiciel sous les mêmes termes de licence. La licence MPL contient également des dispositions pour les œuvres dérivées, qui permettent aux utilisateurs de créer des logiciels dérivés tout en maintenant une compatibilité avec la licence d'origine.

Il est toutefois nécessaire de bien comprendre les termes et conditions de chaque licence de logiciel libre avant de l'utiliser, de le modifier ou de le distribuer.

En résumé, les logiciels libres sont des programmes informatiques dont le code source est disponible gratuitement et que tout le monde peut modifier et distribuer. Les logiciels libres sont souvent accompagnés d'une licence qui garantit que les utilisateurs peuvent utiliser, modifier et redistribuer le logiciel sans restriction. Les logiciels libres offrent une alternative aux logiciels propriétaires et peuvent être utilisés dans de nombreux domaines, tels que les systèmes d'exploitation, les suites bureautiques, les navigateurs Web, les logiciels de messagerie électronique, les logiciels de retouche d'images, les logiciels de gestion de bases de données et les logiciels de virtualisation. Les logiciels libres offrent plus de liberté et de personnalisation que les logiciels propriétaires, et peuvent également être plus économiques à long terme. Les utilisateurs doivent choisir le logiciel qui convient le mieux à leurs besoins et à leurs contraintes, en fonction des fonctionnalités, de la personnalisation, de la sécurité et des coûts.


Quelques liens intéressants au passage ...
 • La FSF (Free Software Fundation)
 • Gratilog.net, la référence des sites de freewares
 • Framasoft, le réseau dédié à la promotion du « libre » en général et du logiciel libre en particulier
 • Wikipedia et sa page dédiée aux logiciels libres
 • Le comptoir du libre
 • L'APRIL, promotion du logiciel libre
N'hésitez pas à consulter notre annuaire de liens pour d'avantage de sites.

Print Friendly and PDF

Tags :

libre free GNU Open Source Gratuit Freeware Graticiel GPL Linux Stallman